Mouillage à Contrecœur

Mouillage à Contrecœur

Après un départ quelque peu retardé par la température et un après-midi à descendre le fleuve, nous prenons un moment pour se relaxer sous les lueurs de Contrecœur et de la lune. Nous avons aussi fait quelques découvertes, comment il peut être difficile de rentrer un génois quand le vent forcit pour atteindre des rafales à 22 nœuds et que le chenal pour atteindre Contrecœur est tout à fait charmant et facile à emprunter (il faut dire que le vent s’était un peu calmer…beaucoup en fait!). Sinon, tout s’est passé à merveille, avec la ligne de gaz fraîchement installée nous avons pu réchauffer une nouvelle recette pour la famille mariant à merveille steak haché, nouilles et sentiment d’accomplissement. Et c’est au bruit du vent dans les arbres, des criquets et des fêtards de Contrecœur que nous nous apprêtons à nous assoupir le temps de refaire nos forces pour entamer la seconde partie de notre voyage: La Traversée du Lac Saint-Pierre ! ( c’est toujours plus gratifiant de faire quelque chose quand c’est écrit en majuscule )

Advertisements

3 réflexions sur “Mouillage à Contrecœur

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s